« Elu lors de l’assemblée générale du 7 juillet à la tête de l’Association française des conseils en lobbying (AFCL), qu’il vice-présidait jusque-là, Pascal Tallon, le directeur général de Boury & associés, souhaite s’attaquer à la formation des jeunes lobbyistes. Dispensée surtout dans les IEP et les universités par des professionnels intervenant comme enseignants, la formation est selon lui encore trop « disparate » et parfois éloignée des besoins des clients. « Les dates de stages de certains masters tombent par exemple entre juin et septembre, au moment où il n’y a plus de sessions parlementaires, ni à Paris ni à Bruxelles », regrette Pascal Tallon. L’AFCL espère organiser à l’automne un premier forum rassemblant les professionnels et les chefs d’établissements concernés (masters à la Sorbonne, à la faculté Léonard de Vinci, à La Catho, etc.) pour dresser un état des lieux et travailler sur d’éventuelles inflexions des cursus. »